English Version French Version Spanish Version

Guide d'utilisation MIDIbox64 V2.x 

Votre MIDIbox64 est terminée, vous venez de la mettre sous tension, votre câble MIDI est branché - et maintenant...? Ce tutoriel vous aidera à prendre en main votre MIDIbox.

Pour les premiers tests, vous aurez besoin sur votre PC d'un moniteur MIDI avec une fonction MIDI Thru, afin de pouvoir vérifier quels évènements MIDI "sortent" de votre MIDIBOX. La plupart des moniteurs MIDI vous permettent de renvoyer (en interne) les données MIDI sur le MIDI in de votre carte son ou de votre synthétiseur logiciel. Je vous recommande MIDI-OX de Jamie O'Connell et Jerry Jorgenrud qui est trés complet, et bien sûr MIOS Studio qui dispose aussi d'une fenêtre de monitoring MIDI et de possibilité de mappage des ports!

MIDIbox64

(1,2,3)

Touches "Menu": Exec/Right/Left: ces touches vous permettent de naviguer entre les menus, elles peuvent éventuellement être désactivées si vous n'avez pas besoin de naviguer dans les menus (tout peut être configuré au préalable avec le script mk_syx.pl ), dans ce cas vous pouvez alors utiliser les boutons comme triggers MIDI classiques.

(4)

Touche Snapshot/Special Function : pressez-la brièvement pour rappeller vos précédents réglages (ceux enregistrés dans la banque), pressez-la plus longuement pour sauvegarder les réglages actuels de vos potars/faders.
Cette touche assume des fonctions différentes dans certains sous-menus:
Dans le menu Bank: formate la Banque
Dans le menu MIDI Learn : sélectionne le mode des boutons (voir plus loin)
Dans le menu Morphing : sélectionne le groupe pour la fonction morph (voir plus loin)
Dans le menu Edit : déplace le curseur
Dans le menu Copy : copie la Banque
Dans le menu MIDI config : permet de basculer entre MIDI et MIDIbox-to-COM interface
Dans le menu SysEx : lance le Dump SysEx

(5, 8)

Touches SFB (special Functions) et touches MIDI Trigger : elles permettent de déclencher des évènements MIDI tels que Note On/Off, Contrôleur Continu, Program Change et d'exécuter les fonctions spéciales qui sont décrites  ici... elle sont librement assignables via MIDI Learn, ou à l'écran par le menu Edit Event, ou encore par Dump SysEx
Dans les menus Bank Select et Copy : elles sont utilisées pour sélectionner rapidement l'une des 16 banques (si vous avez installé un BankStick)
Notez que le MIOS permet de connecter jusqu'à 128 boutons, mais l'application MIDIbox64 ne gère que 64 boutons au maximum afin de garder le Dump SysEx compatible avec l'ancienne implémentation PIC16F .

(7)

LEDs: Elles sont utilisées pour visualiser l'état des boutons. Cela s'avère  utile plus particulièrement lorsque les boutons sont configurés en mode Toggle. Elles peuvent êtres également assignées à d'autres fonctions (-> DOUT mapping)
Dans les menus Bank Select et Copy : les 16 premières LEDs servent à visualiser la Banque actuellement sélectionnée
Fonction spéciale: peuvent aussi être allumée/éteinte via MIDI.
Notez que le MIOS permet de connecter jusqu'à 128 LEDs, mais l'application MIDIbox64 ne gère que 64 LEDs au maximum afin de garder le Dump SysEx compatible avec l'ancienne implémentation PIC16F

(6)

Pots:  Knobs, Faders, Potars... appellez ces choses la comme vous voulez. ;-)

(9)

Ecran LCD: Pour visualiser la valeur des potars et configurer votre MIDIbox. N'importe quel type d'écran supporté par le MIOS peut être utilisé ici, vous trouverez quelques exemples sur la page MBHP_LCD, mais vous pouvez également installer un autre type d'écran en créant vous-même le pilote approprié. L'affichage peut être adapté en éditant le fichier cs_m_display.inc

Aprés avoir mis votre MIDIbox sous tension, le moniteur MIDI devrait afficher le message de contrôleur: bC 1P XX (C=canal P=potar 0-7, XX=valeur). Si ce n'es pas le cas: vérifiez le circuit, le câble, votre installation Wintendo . Si ça ne vous aide pas, maudissez Wintendo et votre carte son!
Un guide pour la résolution des problèmes est disponible ici.

Gestion des MENUS

La navigation dans les Menus de la MIDIbox est trés simple. Vous passez d'un menu à l'autre avec les touches Menu-Left/Right, ou la datawheel si vous en avez installé une à la place des boutons de navigation, et vous entrez dans les sous-menus en pressant la touche Menu-Exec, et vous revenez ensuite à la page de sélection des Menus en appuyant à nouveau sur cette touche. Voici une présentation de ce vous trouverez dans les sous-menus:

Displaymenu

Display Submenu

sous-Menu "Affichage"

Dans ce sous-Menu, vous pouvez sélectionner à l'aide de la touche Menu-Left/Right (ou de la datawheel) l'un de ces trois modes d'affichage :

Display Page 1/1

La première page affiche la Banque actuelle (ici: INT=Internal, la Banque interne de la MIDIbox, disponible même si vous n'avez pas de BankStick) et le mode des Potars (N=Normal, S=Snap, R=Relative, P=Parallax). Le dernier évènement MIDI est aussi affiché. Le "format" (nom et numéro) d'un évènement de potar peut être librement édité, individuellement pour chaque potar, les évènements des boutons sont seulement affichés de façon standard.

Display Page 1/2

Display Page 2

La seconde page affiche une vue générale de la rangée de potars et de boutons du dernier évènement envoyé.

Display Page 3/1

La troisième page est un mélange des deux premières: les évènements de potar et de bouton sont seulement affichés en hexa, le statut de la rangée de potar/button est visualisable sur la seconde ligne.

Display Page 3/2

Bankmenu

Bank Submenu

sous-Menu "Banques"

La MIDIbox64 est le premier contrôleur MIDI au monde à proposer un support de sauvegarde externe "plug and play" et connectable à chaud : le BankStick. Si vous rencontrez d'ici quelques années un contrôleur disposant d'un tel support de sauvegarde, vous saurez d'où vient le concept! 
Dans la mesure où nous utilisons ici des IIC EEPROM de 32kb, ces petites choses se révèlent très économiques (aux alentours de 2-3 EUR). Il ne vous reste plus qu'à vous munir d'un chip pour Reaktor, un pour Logic (ou Cubase/Cakewalk/Sonar/Ableton, bien entendu), et de quelques autres pour vos Synthétiseurs, etc... :).
Vous trouverez le diagramme du circuit pour le BankStick ici.

The BankStick

Le boitier d'un BankStick ouvert. J'utilise un connecteur SubD 9 pôles, mais vous pouvez choisir n'importe quel type de connecteur disposant d'au moins 4 broches.

No Stick found

Une astérisque (*) est ajouté derrière le numéro de Banque si aucun BankStick n'est connecté. Dans ce cas la MIDIbox bascule automatiquement sur la Banque Interne.

Stick found

L' asterisque (*) disparaît dés que vous connectez un BankStick. Vous pouvez maintenant sélectionner la Banque avec les touches Menus Left/Right (ou la Datawheel).

Bank LED

Une des 16 LEDs s'allume, en fonction de la Banque sélectionnée.

Manual Select

Vous pouvez également sélectionner les Banques à l'aide des 16 premiers boutons MIDI Trigger -  uniquement lorsque vous êtes dans ce menu. (ou dans les menus Morph et Copy)

BankStick Format

En appuyant pendant 2 secondes sur la touche Snapshot, le BankStick sera formaté.

BankStick Format

La procédure de formatage copie la Banque Interne dans le Bankstick.

Multiple BankSticks

Notez qu'avec la version V2.x jusqu'à 8 BankSticks peuvent être connectés à la MIDIbox, ce qui vous fait 128 Banques disponibles.
Vous pouvez aussi sélectionner une Banque via MIDI (->commande de Program Change )

GlobalChnmenu

Global Channel Submenu

sous-Menu "Canal MIDI Global"

Global Channel --

Lorsque l'écran affiche -- , tous les évènements seront émis sur les canaux sélectionnés dans la Banque elle-même (voir Menu Edit Event).

Global Channel 3

Utilisez les touches Left/Right (ou la datawheel) pour sélectionner le canal MIDI global qui sera utilisé pour tous les évènements de potars/boutons à la place des canaux définis à l'intérieur des Banques.

MIDI Learn

MIDI Learn Submenu

sous-Menu "MIDI learn"

La fonction MIDI Learn (détection des données MIDI entrantes) vous permet de configurer et d'assigner facilement vos potars/boutons. Son utilisation est trés simple: branchez un câble MIDI du Port MIDI out de votre clavier ou de votre PC au port MIDI IN de la MIDIbox  . Sélectionnez le sous-menu MIDI learn, vous êtes maintenant en Mode "apprentissage" MIDI, la MIDIbox attends de recevoir un message quelconque sur le port MIDI IN:

MIDI Learn 0

Envoyez un message MIDI à votre MIDIbox (tournez un potars de votre synthé, appuyez sur une touche de votre clavier MIDI ou utlisez MIDIox). La MIDIbox reconnait tous les types d'évènements MIDI et affichera le dernier reçu:

MIDI Learn 1

Si vous désirez assigner cet évènement à un potar, tournez celui-ci "à fond" vers la droite puis "à fond" vers la gauche. Si vous désirez assigner cet évènement à un bouton, appuyez simplement sur celui-ci.

"Learn Single" signifie que le contrôleur sera assigné à un seul potar ou bouton. 

Mais il peut être parfois pratique d'assigner le même contrôleur à tous les potars/boutons, mais chacun sur un canal MIDI différent. La MIDIbox offre une fonction spéciale pour cela, "Learn Row Chn", que vous pouvez sélectionner grâce au bouton Menu Left/Right (ou la Datawheel):

MIDI Learn 2

Il est possible également d'incrémenter automatiquement le numéro de contrôleur. C'est la fonction "Learn Row Add" . C'est plus particulièrement utile si vous voulez que chaque potar est une assignation différente (sur le même canal MIDI, bien que vous puissiez ensuite changer celui-ci individuellement pour chaque potar). Si par exemple vous envoyez un message CC N° 01 à votre MIDIbox et que vous l'assignez comme indiqué plus haut au premier potar, vous aurez en sélectionnant cette option votre deuxième potar assigné au CC N° 02, le troisième au CC N° 03 et ainsi de suite :

MIDI Learn 3

Une fonctionnalité spéciale a été implémentée pour les boutons: le comportement de chaque bouton peut être configuré grâce à la touche Snapshot avant d'assigner l'évènement:

MIDI Learn 4

Envoie la valeur "apprise" lorsque vous appuyez sur le bouton, envoie la valeur Zéro lorque vous le relâchez.

MIDI Learn 5

Envoie la valeur "apprise" lorsque vous appuyez sur le bouton, n'envoie aucune valeur (n'envoie rien du tout) lorsque vous le relâchez.

MIDI Learn 6

Envoie la valeur "apprise" lors d'une première pression sur le bouton, envoie une valeur Zéro lors d'une deuxième pression (rien n'est émis lorsque vous relâchez le bouton)

En plus des évènements de contrôleur continu (CC), la MIDIbox reconnait aussi les messages Note On/Off, Program Change, PitchBender, ... :

MIDI Learn 7 MIDI Learn 8 MIDI Learn 9 MIDI Learn 10 MIDI Learn 11 MIDI Learn 12

Morphing Fun

Morhphing Function

sous-Menu "Morphing"

La fonction "Morphing" vous permet de passer progressivement d'une "scène", c'est à dire un ensemble de valeurs de potar, à une autre - entre les valeurs/positions actuelles des potars et les valeurs/positions sauvées dans une Banque  - tout ceci en tournant un seul potentiomètre!

Exemple: assignez les potentiomètres de votre synthé virtuel au potar de votre MIDIbox, travaillez un son (qui vous plait), une fois que vous êtes sastisfait sauvegardez la banque. Travaillez ensuite un autre son, plus ou moins différent (plutôt plus, pour des résultat imprévus!). Programmez ensuite une séquence de notes dans votre séquenceur, et pendant qu'elle tourne, jouez avec le Morph comme expliqué ci-aprés.

Autre exemple: cette fois-ci pour le mixage (ou le remix) de votre dernier morceau (ou de votre premier, vous lui offrirait ainsi une seconde vie..): Configurez votre MIDIbox afin qu'elle contrôle la table de mixage de votre séquenceur, assignez plus particulièrement les pans et les sends au potars, et travaillez un mix un peu "excéssif", qui correspondra à point fort de votre morceau (une montée) ou à une ambiance "confuse" qui pourra faire une splendide intro, avec par exemple des élèments complètement à gauche ou à droite et "noyés" dans une reverb. Sauvez votre banque. Revenez ensuite au mixage "normal" de votre morceau, à la mise en place "statique" des élèments. Sauvez la banque. Et "morphez"....
Morhping

Pour cette fonction, vous devez d'abord déclarer au moins un potar qui contrôlera le morphing. Vous pouvez assigner jusqu'à 5 potars: l'un sera utilisé pour morpher tous les potars d'un coup (Gl=global), les 4 autres pour morpher chacun une rangée de potentiomètre  (G1/G2/G3/G4=Group 1/2/3/4).

Morhping

Le numéro du/des potar(s) peut être sélectionné avec les touches left/right (ou la datawheel), vous pouvez passer d'un groupe à l'autre avec la touche Snapshot. Dans cet exemple c'est le premier potar qui est utilisé pour morpher tous les potars d'un coup.

Morhping

Cet exemple vous montre comment configurer la MIDIbox64 pour morpher chaque rangée de potar séparément.Ici, le premier potar de chaque rangée est utilisé.

Morhping

Dans cet exemple le pot #1 est utilisé pour morpher la première et la seconde rangée, et le pot #2 pour morpher la troisième et la quatrième.

Morph Bank Select

En pressant l'un des 16 boutons de sélection de Banque, vous pouvez morpher entre différents setups sauvés dans le BankStick. En maintenant un de ces boutons pressé pendant deux secondes, les positions actuelles des potars passeront aux positions/ valeurs sauvées dans la Banque correspondante progressivement .

PotMode

Comportement des potentiomètres

(L'idée d'implémenter ces différents modes vient de Frank et Kieran. Les descriptions sont en partie extraites du manuel du Synthétiseur  Access Virus . Copyright 2001 by Access Music GmbH. Voir sur le Forum MIDIbox pour plus de détails)

PotMode 0

Mode Normal: le paramètre saute directement et de façon absolue à la valeur déterminée par la position actuelle du potar.

PotMode 1

Mode Snap (Soft-Overtake): Lorsque vous ajustez un potentiomètre en Mode Snap, le réglage original (celui sauvegardé) détermine la position dans la course du potentiomètre à partir de laquelle celui-ci deviendra actif. En d'autres mots, le paramètre ne saute pas d'un coup à la valeur correspondant à la position du potentiomètre, comme en mode Normal .
De fait , le potar n'émettra aucune donnée MIDI tant qu'il ne sera pas passé par la position enregistrée précédemment. En mode SNAP, une flèche est affichée à la place du bargraphe symbolisant la valeur du paramètre. Elle indique dans quelle direction doit être tourné le potar pour repasser par la position enregistrée. Le bargraphe réapparait lorsque le potar a atteint cette position.

PotMode 2

Mode Relative: Lorsque vous ajustez un potentiomètre en mode Relatif, il est actif immédiatement, au contraire du mode Snap, mais pas de manière absolue, au contraire du mode Normal. En d'autres mots, la valeur du paramètre augmente ou diminue relativement à la course parcourue par le potar :c'est à dire que si la position actuelle du potar correspond à la valeur +30, et qu'en changeant de banque la valeur du paramètre contrôlé par ce même potar est de +50, le potentiomètre agira comme s'il se trouvait déjà à la position +50, et commencera immédiatement à incrémenter ou décrémenter cette valeur  (+51,+52.. même si il est en réalité à la position +31,+32...). Le point faible de ce mode c'est que vous pouvez ne pas avoir de suite le contrôle du champ total du paramètre - par exemple si votre potar se trouve à sa position minimale (complètement à gauche), et que le paramètre est à sa valeur maximale, vous ne pouvez alors ni diminuer la valeur  puisque le potar est en bout de course, ni l'augmenter puisqu'elle est déjà au maximum . Dans ce cas vous devez d'abord tourner le potar jusqu'à ce que sa position corresponde à la valeur du paramètre, vous reprendrez ainsi le contrôle du paramètre.

PotMode 3

Parallax Mode: C'est un nom terrible, non!? ;-) Une description de ce mode est disponible ici

Pour faire simple, votre potentiomètre n'aura plus une course linéaire, mais par exemple incrémentera le paramètre d'autant plus rapidement que la distance entre sa position réelle et la fin de sa course sera faible par rapport à l'écart séparant la valeur actuelle du paramètre de son maximum.
Ou, au contraire, si la distance entre la position du potar et la fin de sa course est importante et que l'écart entre la valeur actuelle du paramètre et son maximum est faible, le potar incrémentera la valeur lentement.

Edit Bankname

Edition du nom des Banques

Dans ce menu vous pouvez nommer la Banque en cours d'édition. Utilisez les touches left/right (ou la datawheel) pour modifier les caractères et le bouton Snapshot pour passer d'un caractère à l'autre.
Edit Bankname

Edit Events

Edition des évènements MIDI

Ce menu vous permet d'éditer directement à l'écran l'assignation des évènements MIDI aux potars/boutons. Sélectionnez le potar/bouton en le tournant/pressant, Utilisez les touches left/right (ou la datawheel) pour modifier la valeur et le bouton Snapshot pour passer d'un paramètre à l'autre
Edit Pot Event Edit Button Event

Edit Lable

Edition du nom des potar

Dans ce menu, vous pouvez attribuer un nom/numéro individuellement pour chaque potar. Sélectionnez le potar en le tournant, Utilisez les touches left/right (ou la datawheel) pour modifier les caractères/numéros et le bouton Snapshot pour passer d'un caractère à l'autre.
Edit Label

Copy Bank

sous-Menu Copier

Ce menu vous permet de copier la Banque actuelle dans une autre Banque.

Copy select

La Banque cible peut aussi bien être sélectionnée avec les touches left/right (ou la datawheel)...

Copy Buttons

...qu'avec les boutons Bank Select ...

Copy start

Maintenez la touche Snapshot enfoncée pendant 2 secondes pour lancer la copie.

MIDIMenu

MIDI Config. submenu

sous-Menu de Configuration MIDI

Merger0

Le MIDI merger vous permet de connecter votre MIDIbox MIDIbox et par exemple un clavier MIDI sans occuper un port MIDI supplémentaire sur votre interface. Branchez simplement le MIDI Out de votre clavier au MIDI In de la MIDIbox et le MIDI Out de la  MIDIbox au port MIDI In de votre ordinateur.

Merger1

Si vous connectez le MIDI Out de votre ordinateur au MIDI In de votre MIDIbox, vous devez désactiver le MIDI merger pour éviter de créer une boucle MIDI.

Si vous cascadez plusieurs MIDIbox en utilisant l'option MIDIbox Link, toutes les MIDIBOX doivent être déclarées comme: MIDIbox Link Forwarding Point...

Merger3

à l'exception de la dernière qui doit être réglée sur:  MIDIbox Link Endpoint.

Note: Dans ce menu vous pouvez aussi activer l'option MIDIbox-to-COM en utilisant le bouton Snapshot (4). Vous trouverez plus d'information sur cette page: MIDIbox-to-COM Interface

SysEx

SysEx submenu

sous-Menu SysEx

Ce menu vous permet de sélectionner l' ID de votre MIDIbox, et vous pouvez lancer un Dump SysEx manuellement en pressant sur la touche Snapshot.
SysEx menu
Voir aussi le SysEx HowTo pour de plus amples informations.

Connection de la MIDIbox 

Voici quelques exemples typiques de connection. Le MIDI In de la MIDIbox doit être connecté au MIDI out de votre ordinateur si vous voulez utiliser les modes Snap/Relative/Parallax (ou des Faders Motorisés), la fonction MIDI Learn ou la configuration via SysEx. Si l'option MIDI Thru est activée dans votre séquenceur (c'est le réglage par défaut dans Cubase!), désactivez le MIDI merger intégré de la MIDIbox pour éviter de créer une boucle MIDI !

merging example 1

merging example 2

merging example 3

merging example 4

FAQ, Tips & Tricks

Vous trouverez réunies sur le MIDIbox Wiki et le Forum MIDIbox toutes les informations et expériences accumulées par les utilisateurs des MIDIbox, et n'oubliez pas de jeter un oeil sur le superbe Pas-à-pas de Tor Arne 



Last update: 2015-09-24

Copyright 1998-2015, Thorsten Klose. All rights reserved.